Trail de Mimet 44km 2017 par Ania

Coucou les amis :hello:, je pense le temps est arrivé pour moi d’écrire un CR après mon défi de l’année le Trail de Mimet avec ces 44km ::d Par contre je m’excuse par avance pour mes erreurs en français :rouge: je pourrais, bien sûr, le rédiger en ukrainien ou en anglais, mais je pense vous préférez en français :hehe: 

Après avoir bien stressé la veille pour mon premier 44km et 2800d+, le matin je me sens beaucoup mieux et bien motivée pour partir dans cette aventure :frime: Les dernières blagues avec les MTCiens qui m’encouragent beaucoup :hehe: Je prends le départ avec une allure bien tranquille, dès le début je vois Daphnie qui est en train de s’envoler, mais moi, je reste prudente car c’est mon première 44 :nonon: Les garçons : Seb, Philippe et Cyrile restent derrière. Seulement François qui me redouble en première montée et me donne du courage à lui suivre (Merci encore :super: ). Après avoir descendu tout la partie technique sur les crêtes ensemble je pars confiante et seule pour un bon bout du plat au fond du Vallon du Pilon du Roi, où je croise Benoit qui s’est fait mal et il n’arrive plus courir :/. C’est seulement à km 12 je réalise que je n’ai plus la force dans les jambes pour monter au Pilon :( , mais je continue à avancer. Après le première ravito, où j’arrive à manger le bout de la banane, mon seule snack pour ce trail :roll: , je repars pour la partie bien roulante mais j’avance toujours lentement :snif: . J’avale sans émotions la montée au col Ste Anne par la face nord que je connais déjà après la reco, mais je me sens bien fatigue et très mal au cheville (tordue pendant le Galinoff) :aille: . La dernière descente pour boucler la première partie de 25km je finis doucement et avec plein des pensées dans la tête d’abandonner… :?: Mal à la cheville, jambes n’avancent pas trop et je sens une bonne fatigue… :pascontent: et il reste encore la moitié de parcours :!: ! 

En arrivant sur le ravito dans le village je ne crois pas à mes yeux 8| , je vois François qui je n’ai pas vu depuis km 9 :0! Il se sent pas bien et presque envie d’abandonner comme moi, après quelques mots on comprend vite que seule moyen de sortir de ce village et de continue cette course c’est partir ensemble :modo: ! Après avoir parcouru quelques cent mètres il me laisse partir devant car il s’avance plus lentement que moi :gene2: . Et j’essaye d’avancer toute seule avec la musique dans mes oreilles et mon prochain objectif devient d’arriver à ravito à km 32 où m’attend mon homme:coeur: . Et encore ce n’est pas simple car les montées sont longues et je n’arrête pas à regarder ma montre car chaque km devient plus et plus difficile pour les jambes :aille2: . 
 Et voilà la dernière montée et fameuse ravito, je le vois de loin mais le soleil pique bien… les gens autour de moi ont aussi du mal à avancer… mais petit à petit j’arrive enfin :gene3: … Je demande de m’asseoir et une bouteille de l’eau, Alexis m’annonce que je suis la 5eme femme mais je m’enfiche complètement :pascontent: , je comprends que j’ai besoin seulement du temps pour prendre les forces… sinon je ne finirai pas :nono:. Il y a 3 dames qui arrivent sur le même ravito et je comprends qu’il faut que je me lève pour m’accrocher à eux :modo: . Je me lève doucement et je commence à marcher, la tête tourne et je n’arrive plus me retenir… je vomis :berk1: , il l’y a que du l’eau, mais je n’arrive pas à m'arrêter. Au finale à ce ravito je laisse tout l’eau que j’ai bu pendant mes 32km :erk: . Tout le monde au ravito s'inquiète, Alexis me propose de rester avec eux, mais je me sens soulagé :happy1: , je comprends que maintenant je dois finir, en marchant ou courant, lentement ou vite mais FINIR… et je repars :frime: . 
Le reste de parcours j’avance doucement mais surement, désormais c’est ma mentale qui décide tout :taistoi: . En descendant je ralenti pour de ne pas me blesser et montant je fais les pauses réguliers pour me reposer :aille: , je réalise que j’avance doucement et il faut oublier d’arriver à village avant 6h30 :gene2: , le principale est que j’avance, défi est lancé je dois finir à tout prix :frime: . On oublie la descente terriblement technique au 41émé km :grr: et la montée encore bien rude à 42émé :faché: mais je sens la joie car je m’approche au village :) , j’entends les voix d’encouragement :D de Caro, Nonce, qui sont reste pour voir notre arrivée, Cyril et Philippe, qui ont dû arrêter au 28km X| . Et je sens encore la joie de partager mes émotions avec tout le monde :ghee: ! On applaudit à Seb et François qui arrivent après. Bravo à tous les MTCs vous êtes très courageux pour faire ce Trail :amen: . Qui se considère comme un de plus dur 44 en France ! Mais également à tous qui ont fait 25! Bravo :super: :super: :super: !
Pour ma part le défi est accompli :ange: : 1) J’ai fini ce terriblement difficile Trail et mon 1er 44 km ; 2) Je l’ai fini en 7h 03 (attendu 6h30 -7h) – parfait pour moi :super: ; 3) 8F mais vu qu’il y a pas mal des vétérans qui m’ont doublé, j’ai eu droit à un podium et ma petite médaille pour 2 SEF ::d 

Bon récup à tous et à très bientôt ;) :taré1: :hello: