GPS: Foire aux questions :)

Avatar du membre
florent.sourbier
*****
Messages : 2750
Enregistré le : 18 janv. 2010 09:13
Localisation : Gap
Contact :

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 63038Message florent.sourbier
23 avr. 2014 21:37

charles a écrit :
florent.sourbier a écrit : Qui c'est Yoyo?
Le pote d'Ultrasteph :D
Yoyo=Lionel Planes
Challenge Trails 05: découvrez les Hautes-Alpes autrement.
Mon blog: Team La Cordée
GoGirl: Debout les filles!

Avatar du membre
florent.sourbier
*****
Messages : 2750
Enregistré le : 18 janv. 2010 09:13
Localisation : Gap
Contact :

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 63145Message florent.sourbier
26 avr. 2014 18:55

Un tutorial pour tous ceux qui ont un GPS Garmin et qui passe des heures à comprendre comment importer une trace dans sa montre.

Je fais ça depuis 2008 et l'opération me prends 2 à 3 minutes.

1. J'utilise Garmin Training Center 3.6.5 (et pas Garmin Connect)
2. Je convertis toujours ma trace GPX en TCX avec http://www.gpsies.com/upload.do?uploadMode=convert
3. J'ouvre GTC
4. Je branche mon GPS
5. Je fais FICHIER->IMPORTER->TOUT
001.jpg
001.jpg (44.6 Kio) Vu 2992 fois
6. Je fais FICHIER->ENVOYER A L'APPAREIL

J'allume mon GPS et je vais vérifié dans TRAINING-ROUTES que c'est bon.

Yapluka ;)
Challenge Trails 05: découvrez les Hautes-Alpes autrement.
Mon blog: Team La Cordée
GoGirl: Debout les filles!

Avatar du membre
Paul_1980
*
Messages : 177
Enregistré le : 10 nov. 2012 14:31

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 63146Message Paul_1980
26 avr. 2014 19:02

Je ne vois absolument pas de qui il parle mais alors pas du tout.

Avatar du membre
Christophe I.
**
Messages : 452
Enregistré le : 18 mai 2008 11:31
Localisation : Cabriès
Contact :

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 63350Message Christophe I.
04 mai 2014 19:52

A la recherche de conseil, je cherche un GPS portable. Qui puisse être alimenter avec une batterie ou des piles, pour une plus grande autonomie, et surtout un écran plus grand que ma 310xt. Car celle-ci devient au fil des ans de plus en plus petite, et je commence a ne plus rien voir de ce qu'elle affiche ...
En plus ces GPS portable, on peut y télécharger des cartes, histoire de pouvoir partir en exploration en tout lieu. Ce qui me permettrai non pas de tenter tous les sentiers que je rencontre, ce que je fais déjà, mais de mettre peut-être moins de temps pour rentrer, et être à l'heure pour le repas!
GPS MAP 64 ou autre ... des infos, des avis, des conseils ?
" il n'y a d'être, que d'être en chemin "

Avatar du membre
florent.sourbier
*****
Messages : 2750
Enregistré le : 18 janv. 2010 09:13
Localisation : Gap
Contact :

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 67928Message florent.sourbier
27 oct. 2014 22:01

Je vous invite à consulter le mode d'emploi de votre GPS pour savoir comment afficher les coordonnées GPS (latitude, longitude) du point où vous êtes.
Très utile en cas de pépin pour que les secours vous localise facilement.
Challenge Trails 05: découvrez les Hautes-Alpes autrement.
Mon blog: Team La Cordée
GoGirl: Debout les filles!

PatAubagne
Messages : 86
Enregistré le : 30 déc. 2013 09:18

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 67931Message PatAubagne
27 oct. 2014 22:24

Salut Flo

Bonne remarque...

Il me semble que tu as ou que tu as eu un garmin 205. Sais-tu comment on fait pour cela?

Merci

Avatar du membre
florent.sourbier
*****
Messages : 2750
Enregistré le : 18 janv. 2010 09:13
Localisation : Gap
Contact :

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 67961Message florent.sourbier
29 oct. 2014 11:23

PatAubagne a écrit : Il me semble que tu as ou que tu as eu un garmin 205. Sais-tu comment on fait pour cela?
Pour les Garmin Forerunner c'est dans Navigation puis Marquer position.
Challenge Trails 05: découvrez les Hautes-Alpes autrement.
Mon blog: Team La Cordée
GoGirl: Debout les filles!

PatAubagne
Messages : 86
Enregistré le : 30 déc. 2013 09:18

Re: GPS: Foire aux questions :)

Message : # 68654Message PatAubagne
30 nov. 2014 16:21

Pour apporter d'autres info sur le sujet, et pour les ignares de mon espèce ;) , j'ai trouvé cet article que je trouve assez intéressant. Comme je viens de l'écrire, n'étant pas un spécialiste du GPS (je n'ai qu'un Garmin 305), je ne peux me faire une idée sur la pertinence technique de cet article. Mais si cela peut intéresser d'autres personnes...

Je précise aussi que ce n'est pas une façon de faire de la pub pour l'ITRA, je ne connaissais pas il y a encore 5mn...

Pour les experts, comme Florent, tout avis, critique seront bien sûr les bien venus.


Comment mesurer une course
http://www.i-tra.org/page/299/evaluatio ... se%29.html

MESURER UNE COURSE
Carlos García Prieto
Pour l’ITRA – International Trail-Running Association

Le calendrier des courses de Trail s’accroit d’année en année, ainsi que la participation à chacun de ces événements.
Afin de pouvoir proposer de meilleures courses, il est essentiel d’améliorer leur organisation. Ainsi, il devient indispensable que les organisateurs de course fassent attention à tout élément essentiel.

Entre autres, un des principaux aspects de l’organisation d’une course est de fournir une information fiable aux coureurs notamment quant aux distances et dénivelés.
Étant donné que les coureurs élites courent à leurs limites, une information précise leur permettra d’élaborer la meilleure stratégie pour adapter leur performance. Une information imprécise ou peu fiable pourrait entrainer de mauvais résultats ou même des abandons. Même si le reste du peloton ne coure pas au même niveau que les élites, leurs limites sont ordinairement plus basses donc ce raisonnement leur est aussi applicable. Dans tous les cas, pouvoir fournir une information précise et fiable est le témoin du sérieux de toute organisation.

TECHNOLOGIE

Les courses de trail se font dans un environnement naturel, en dehors des routes et des villes et il y a une recherche des gains et des pertes de dénivelés. De même qu’il est commun d’y trouver des pistes carrossables, des single-tracks ou des champs d’herbes, il n’est pas non plus surprenant de se retrouver face à des obstacles tels que de la boue, des cailloux ou des racines. De ce fait, utiliser les moyens de mesure habituellement utilisés pour les courses sur route, tels qu’un vélo calibré, serait absolument absurde.

L’utilisation d’une méthode de mesure reposant sur une roue est donc impossible. Aujourd’hui, la meilleure solution est d’utiliser la technologie GPS.

Le système GPS (Global Positioning System) comprend trois segments –espace, contrôle et utilisateur. Le segment Espace est constitué d’un système de 24 satellites NAVSTAR en orbite autour de la Terre a, environ, 20 000km d’altitude. Chaque satellite transporte plusieurs horloges atomiques de haute-précision émettant constamment des signaux radio avec un code d’identification unique.

Le segment Contrôle est constitué de cinq stations de surveillance et d’antennes à terre disposés sur toute la surface de la planète. Les récepteurs (nos appareils GPS individuels) constituent le dernier segment ; le segment Utilisateur.

Le système appartient au gouvernement américain et il est géré par le Département de la Défense américain. Le GPS fonctionne quelque soit les conditions météo, n’importe où dans le monde et 24h par jour. Il n’y a pas de frais particuliers pour pouvoir utiliser le GPS.

Parallèlement au GPS américain, d’autres systèmes sont utilisés ou en cours de développement mais ces derniers sont pour la plupart limités pour le moment à une couverture régionale et non mondiale :

- Le système de positionnement par satellites global russe (GLONASS) qui a été développé à la même époque que le GPS mais n’offre pas une couverture de la planète entière.
- GALILEO : un système mondial de l’Union Européenne.
- BEIDOU et COMPASS : des systèmes de navigation chinois.
- IRNSS : le système régional de navigation par satellites indien.
- QZSS : un système japonais.

Comment fonctionne un GPS ?

Chaque satellite prend en compte deux types de données. La première, Ephemeris, est le positionnement exact dans l’espace et dans le temps en UTM (Universal Time Coordinated). La seconde, Almanac, est la même information que l’Ephemeris mais en lien avec d’autres satellites du réseau ainsi que sur leur orbite. Chaque satellite transmet constamment ces données vers la Terre par le biais d’ondes radios.

Au moment de l’allumage de notre appareil GPS, il commence à recevoir ces signaux de tous les satellites visibles (les appareils GPS sont exclusivement des récepteurs et n’émettent pas de signaux). Il commence avec le signal le plus fort puis continue de façon décroissante jusqu’au signal le plus faible.
Dès que le récepteur a dans son champ de vision au moins trois satellites, donc connaissant la distance entre lui et chacun de ces satellites, il peut calculer notre position sur la surface de la Terre. Cette position s’appelle Longitude et Latitude.

S’il y a un quatrième satellite, la précision du positionnement est plus importante et les données de dénivelés peuvent être calculées.

LA PRÉCISION DES DONNÉES

Au départ, le système GPS avait été créé pour des fins militaires et dans cette optique la précision était assez forte. À partir de 1980, un usage civil du système a été autorisé et le gouvernement américain a introduit une erreur aléatoire nommée SA (Selective Availibility) pour éventuellement limiter cette précision.
Cette erreur a été supprimée du système en mai 2000 par Bill Clinton, alors président des Etats-Unis.

Outre l’erreur SA, un signal GPS peut comporter différents types d’erreurs résultant des différences entre les horloges, ephemera ou les retards ionosphériques. Certaines de ces erreurs peuvent être partiellement corrigées mais d’autres non.

L’intégration des informations extérieures dans le processus de calcul peut significativement améliorer la précision. L’erreur ordinaire d’un GPS utilisé de façon standard pourrait être autour de 15 mètres. Un autre système nommé DGPS (Differential GPS), permet au signal GPS d’être corrigé par un signal secondaire émis par une position fixe située sur Terre ; ce qui permet d’augmenter la précision jusqu’à 1 mètre.

Il existe d’autres systèmes de renforcement dont ; le Wide Area Augmentation System (WAAS), le Service Européen de Navigation par Recouvrement Géostationnaire (EGNOS), l’Inertial Navigation Systems (INS) et Assisted GPS.

De ce fait, il nous semble que la technologie GPS est la meilleure solution pour mesurer une course de trail.

Quelques défauts

Le GPS peut fournir un positionnement tridimensionnel, mondial, 24h sur 24 et dans n’importes quelles conditions météo. Cependant, ce système présente quelques défauts :
- Il doit y avoir une « ligne de mire » relativement dégagée entre l’antenne de l’appareil GPS et les quatre, ou plus, satellites dont il reçoit les signaux pour que la position puisse être adéquatement confirmée.
- Des objets, tels que des immeubles, des ponts, ou d’autres obstructions qui constituent un obstacle entre l’antenne et un satellite peuvent potentiellement affaiblir le signal émis par le satellite au point qu’il devienne difficile d’avoir un positionnement fiable.
- Rebond de signaux : cette difficulté est particulièrement fréquente dans des zones urbaines. Le signal GPS rebondit sur des objets proches entrainant des interférences multiples.

Mesure de l’altitude avec un GPS

Les hauteurs prises en compte par le GPS sont fondées sur un ellipsoïde ; une représentation mathématique de la forme de la Terre, plus ou moins fidèle et imprécise. Les altitudes sur une carte sont fondées sur des références altimétriques fondées sur un géoïde (ce que l’on appelle communément le niveau de la mer).
En somme, il existe deux systèmes de calcul qui ont été combinés.

La principale source d’erreur est due à la configuration du satellite pendant des déterminations fixes. Une fois que les références altimétriques ont été prises en compte, la précision permise par ces considérations géométriques et mathématiques demeure moindre que celle du positionnement horizontal.
Il n’est pas rare que l’altitude donnée par un satellite diffère d’une altitude donnée par une carte de plus ou moins 150 mètres.
Le seul moyen d’avoir une meilleure mesure de l’altitude est d’avoir un GPS doté d’un baromètre et de le calibrer quand on commence à prendre les mesures.
Le baromètre ajoute aux informations enregistrées et donnera, s’il n’y a pas de grands écarts météorologiques, une trace de données beaucoup plus précise que quand l’on se limite à utiliser un ellipsoïde.

MESURER UNE COURSE

Afin d’avoir le meilleur résultat possible, certaines recommandations doivent être respectées afin de prendre en compte les défauts et avantages du GPS.

L’enregistrement de données

- Choisir un jour où la météo est dégagée : quoique les signaux GPS fonctionnent quelle que soit la météo, une épaisse couche de nuages pourrait diminuer la précision.
- Éviter d’utiliser un GPS qui se porte au poignet : quoique les modèles plus récents bénéficient d’une bien meilleure précision, les antennes de ces modèles compacts sont moins sensibles que celles des plus grands modèles. Elles peuvent donc souffrir d’erreurs GPS ou d’une moindre visibilité de satellites.
- Utiliser plusieurs appareils GPS: il est recommandé d’utilisé au moins trois appareils afin qu’il soit possible de faire une moyenne des distances et donc de corriger des erreurs.
- Appliquer les mêmes paramètres pour chaque appareil GPS utilisé : les différents appareils GPS ont des paramètres différents qui peuvent affecter les informations enregistrées. Toutes les unités utilisées pour la prise de mesures doivent donc être paramétrées de la même manière afin de pouvoir comparer les données par la suite. Ces paramètres doivent comprendre :
o Système géodésique (WGS84)
o Les unités cartographiques (Lat/Long, UTM)
o La fréquence d’enregistrement de la trace (au maximum tous les 10 mètres
o Calibrer les données barométriques (selon l’altitude du point de départ)

L’enregistrement des points de cheminement

Tout au long de la trace, des points de cheminement doivent être enregistrés par les utilisateurs le long du parcours de la course.
Un point de cheminement est une position exacte, avec une Longitude et une Latitude uniques et peut indiquer tout point intéressant permettant d’éclaircir la trace ; par exemple un franchissement de rivière, un rocher, un point de contrôle, etc.…
Il est très important d’enregistrer tous ces points de cheminement dans au moins un des outils GPS utilisés. Ces points de cheminement seront particulièrement utiles pendant la phase de postproduction de la trace afin de comprendre et de localiser certains éléments le long du parcours de la course.

Corriger une trace

Avant d’avoir une mesure correcte du parcours, il est important de vérifier la trace enregistrée. Il faut donc la télécharger dans un programme informatique lisant les données GPS, tel que Basecamp (gratuit sur Garmin.com) et analyser la trace afin de desceller toute erreur ou tout point de cheminement supplémentaire (sortie de parcours, pause, panorama…).

Il faut enlever tous ces points fallacieux de la trace. Ainsi, la trace devrait se présenter sous la forme d’une seule ligne avec des points tous les 10 mètres au plus les uns par rapport aux autres. Toute distance plus importante entre les points pourrait signifier qu’une distance moindre a été effectivement mesurée.

La trace finale doit être enregistrée sous le format .gpx et mise de côté pour toute utilisation future. Elle pourra être laissée à la disposition des coureurs, qui pourront la télécharger, ou permettra d’obtenir la certification de la course auprès de l’ITRA.

Il pourrait également être intéressant d’avoir une seconde trace avec un maximum de 500 points. Ce fichier, quoique ne permettant probablement pas une certification ITRA, pourrait être laissé à la disposition des coureurs car certains appareils GPS anciens ne peuvent importer des traces GPS présentant plus de 500 points.
Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que moins il y a de points sur une trace, plus la distance totale sera sous-estimée mais plus il y a de points plus la mesure de la distance sera précise.

Bonne chance pour la mesure de votre parcours !!!
Carlos García Prieto


*** Pour de plus amples informations au sujet de l’enregistrement GPS, vous pouvez contacter Carlos García Prieto, www.ultrarun.es, carlos@ultrarun.es


Avatar du membre
titiwillow
**
Messages : 244
Enregistré le : 17 avr. 2013 00:12

Re: GPS: Foire aux questions epson runsense SF 810

Message : # 73397Message titiwillow
04 nov. 2015 21:53

Quelqu'un a t'il eu l'occasion de tester cette montre ? Vos retours et avis ?
Objectif avoir les mêmes fonctions que runtastic avec de l'autonomie en plus.
Thierry Blondelot
Trailleur lambda

Répondre