Maxi Race - 25/27 mai 2018

Avatar du membre
Choa
***
Messages : 500
Enregistré le : 12 nov. 2015 14:54

Re: Maxi Race - 25/27 mai 2018

Message : # 88319Message Choa
29 mai 2018 12:24

Bravo à tous, finisher ou pas, supporter, coureur ou assistant !!! Toujours un plaisir de se retrouver tous ensemble, même si nous nous sommes à peine croisé pour certains.

Et un énorme merci à Mister K pour l'orga. Une fois de plus tu nous as bien gaté avec ce logement de choix !!! :super: :super:

Bonne récup à tous ;)
Community manager 2018 -

Avatar du membre
Simon.F
**
Messages : 262
Enregistré le : 28 oct. 2015 19:45

Re: Maxi Race - 25/27 mai 2018

Message : # 88320Message Simon.F
29 mai 2018 14:41

N'hésitez pas à aller faire un tour du côté du Flickr : https://www.flickr.com/photos/marseilletrailclub/albums

Et d'y déposer également vos photos (codes par MP)

Bonne récup :taré1:
Image
Membre du bureau (2017-2018)

Avatar du membre
yann83
*
Messages : 143
Enregistré le : 20 mars 2015 13:22

Re: Maxi Race - 25/27 mai 2018

Message : # 88402Message yann83
02 juin 2018 11:00

Je me suis lancé dans undébriefing. Cela a abouti à un CR :

Après une grosse préparation sur des gros formats entre mi mars et mi mai (Garlaban, Sainte Victoire, Défi des Balcons d’Azur, Sainte Baume et Trail de Haute Provence), j’ai quelques incertitudes sur ma forme physique pour attaquer cette Ultra Race (surtout après avoir pris le volant durant 5h et avoir somnolé 2h avant le départ !!). Sur le papier, ça semble jouable, 117km et d+7500m. L’objectif est de ne pas dépasser les 21h de course en partant tranquillement et en augmentant le rythme après Doussard. Je me dis qu’arriver à ce stade de la course, il me restera uniquement 43km et 2900m de d+ et d- (un gros format habituel pour un sprint final)!!! Que nenni !!
J’entre dans le sas d’entrée avec plusieurs coureurs de la Team MTC. Départ assez tranquille vers le Semnoz avec pour 1er objectif : arriver à Doussard sans me cramer. Avec quelques doutes au passage (qu’est ce que je fais là alors que j’aurais pu me faire un bon petit déjeuner le matin au Néaclub avec vu sur le lac !!), une ou 2 grosses montées pentues (le charbon, un névé) et des descentes sur des pistes interminables bien raides et bien cassantes, j’arrive à Doussard juste après Elias (chacun notre rythme, nous nous croisons au grès des montées et des descentes depuis le début de la course) où m’attend ma femme. Quelques supporters du MTC sont là (Nonce, …). Je ne m’arrête pas car j’ai envie de me poser.
Je m’accorde une pause d’environ 15 à 20mn. Je me change (les chaussures sont trempées et les frottements sur la voute plantaire commencent à être douloureux – merci la boue), j’essaye de m’alimenter tant bien que mal (un gel, un morceau de fromage et une tranche de jambon) et je recharge en eau. Je m’attendais à un bon ravito mais je suis déçu par ce qui est proposé (fromage basique, jambon blanc, nouille chinoise, tuc, chips !!).
Je m’étais dit que je prendrai les bâtons à Doussard. Les voyants sont au vert, les sensations sont correctes, je repars sans (certainement une erreur).
Je repars quasiment en même temps qu’Elias pour les 43 derniers km. J’ai de très bonnes sensations jusqu’au Chalet de l’Aups et je m’envole comme prévu (avant d’atterrir bientôt !! ça ce n’est pas prévu !!). Je rattrape Anne-Marie et je double facilement une dizaine de l’Ultra (dont la 3ème féminine qui au final me mettra 30mn) et un grand nombre de la Maxi. Une petite descente avant d’attaquer le Pas de l’Aups et là, panne de moteur. Les jambes se tétanisent, le ventre se noue. Je m’arrête, je suis au fond du trou. Je fais des exercices de respiration pour éviter de rendre à dame nature le peu d’aliments que j’ai réussi à avaler. Comme un chien malheureux, je regarde passer un à un tous les coureurs que j’ai doublés dans la montée (1, 2, 3 .. 10, 20…). Je revois Anne-Marie qui fera une belle fin de course. Que faire ? Une sieste (trop long) ? Abandonner (ça non) ? J’aperçois Elias qui a géré la montée, je respire un grand coup et je lui emboite le pas jusqu’au Pas de l’Aups à la vitesse d’un escargot. Je suis accompagné par une chèvre marron jusqu’à ce sommet. Ouf, maintenant, j’attaque la descente dans le dur. L’objectif est d’arriver à Menthon pour m’alimenter et récupérer. Je gère, je gère, il fait assez chaud. Une petite portion de goudron, un arrosage bien venu de la part des spectateurs et j’arrive à Menthon avec Elias. Et là, le miracle se produit. Ma femme, que je devais retrouver à l’arrivée, m’attend avec mon péché mignon quand je cours : de la pastèque (ça change des tucs !!). Quel bonheur ! Une pause de 20mn (c’est un peu long mais c’est bon !!) et je repars avec Elias pour la dernière étape avec les bâtons (quel regret de ne pas les avoir pris à Doussard). Nous sommes rejoins par un gars du TCP que je vois régulièrement sur les trails avec qui nous discutons. Ce n’est pas la grande forme à ce niveau de la course mais j’avance à mon rythme dans cette montée interminable avec des bosses à n’en plus finir. Je ne m’aperçois pas qu’Elias a un coup de chaud dans cette montée. Arrivé au dernier ravito avant le mont Baron, je fais une petite halte pour voir si Elias arrive. Je décide de repartir tranquillement en me disant qu’il va revenir sur moi comme tout au long du parcours. J’ai qu’une hâte, en finir en évitant la frontale au maximum. La descente du Mont Baron jusqu’à la Plage d’Albigny me parait superbe et roulante mais il me manque l’essentiel pour en profiter : les jambes. Je gère donc la descente jusque l’arrivée (marche et légère relance). Je monte la passerelle qui surplombe la route. La dernière ligne droite au bord du lac me parait interminable mais je suis accompagné par Shaffania (id du forum !!). Ca y est, j’y suis, je passe l’arche et j’entends des personnes me dire la cloche !! Ce n’est pas sympa de dire ça à un finisher. Je me retourne et je m’aperçois qu’il y avait une cloche rouge que je n’ai même pas fait retentir. Je suis cuit. Chose étrange, je récents plus de fatigue après cet Ultra qu’après l’Echappée Belle (145km en 42h!!). Objectif réussi : 20h08 dans un parcours perfectible aux multiples facettes (du bien, du pas bien). La prochaine fois, je n’accélèrerai pas à 40km de la fin, j'attendrai les 20 derniers !!
Maintenant, une petite pause jusque mi-juin avant de reprendre par le Champsaur, la Skyrace de Montgenèvre et le Trail de Mélèzes. Objectif : l’UT4M Xtrem avec 170km et d+11000m.
Je remercie tous les organisateurs, supporters, accompagnateurs, coureurs, finishers… pour ces moments de partage. Merci le MTC et FK.

Avatar du membre
shaffania
*
Messages : 170
Enregistré le : 13 sept. 2016 11:04

Re: Maxi Race - 25/27 mai 2018

Message : # 88409Message shaffania
02 juin 2018 22:30

yann83 a écrit :... La dernière ligne droite au bord du lac me parait interminable mais je suis accompagné par Shaffania (id du forum !!). Ca y est, j’y suis, je passe l’arche et j’entends des personnes me dire la cloche !!...
Un immense bravo pour ta course et merci pour ton CR :)
... ça m'a fait enorme plaisir de t'accompagner les derniers mètres... à 22h avec mes tongs :hehe: , pareil que encourager notre petit Elias, qui était vraiment pas loin derrière toi... et également partager le repas d'arrivée avec notre champion de ultra David ;-)
Vous êtes vraiment au top !

Je tiens à féliciter également tout le monde pour cette belle aventure la " maxi race".
Comme d'habitude c'était un plaisir de passer encore un we de folie avec vous :]
merci special à François pour son existence et son investissement :merci:

Je vous dis à très vite le MTC, vous êtes dans mon :coeur:

Ania
" fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester "

Répondre